Informations régionales

Vers une hausse des maladies pulmonaires

Vers une hausse des maladies pulmonaires

22 janvier 2019

En 2015-2016 plus de 8000 personnes souffraient d’une maladie pulmonaire obstructive chronique en Gaspésie.

 

C’est le constat que lance en ce début de la Semaine pour un Québec sans tabac Le Conseil québécois sur le tabac et la santé. Ces statistiques proviennent de l’Institut national de la santé publique. Dans 85% des cas, les maladies pulmonaires obstructives sont causées par le tabac. Même si la maladie est souvent diagnostiquée après 35 ans les dommages peuvent avoir commencé des années auparavant. De plus ce trouble de la santé est de 50 à 70% sous-diagnostiqué. En Gaspésie, le taux du tabagisme est d’environ 20%, légèrement au-dessus de la moyenne provinciale qui se situe à 18% environ.

 

Le directeur de la Santé publique au CISSS de la Gaspésie, Yv Bonnier Viger, concède que la cigarette a reculé de façon considérable depuis les 50 dernières années. Cependant, il constate que le taux de tabagisme semble être stable depuis quelques années :

 

Le docteur Yv Bonnier-Viger explique que la lutte contre le tabagisme est un perpétuel recommencement et les compagnies de tabac usent de stratégie pour séduire les jeunes consommateurs, d’où l’importance de la prévention, car cesser de fumer est très difficile :

 

Les coûts médicaux liés à la MPOC devraient passer de 4 milliards en 2010 à 9, 5 milliards en 2030, selon le Conference board du Canada

Retour

PARTAGER