Informations régionales

Unifor veut des mesures de sécurité dans les usines de transformation

27 mars 2020

            Le syndicat Unifor croit que les travailleurs d’usines de transformation de produits marins, comme chez MDM à Paspébiac, pourront travailler en toute sécurité.

 

            Même si les questions sont toujours nombreuses concernant la saison de pêche rappelons que Québec a décidé d’inclure la transformation des produits marins dans les services essentiels.  Comme il s’agit d’un travail à la chaîne où les travailleurs se trouvent tout près les uns des autres, l’inquiétude est palpable à l’heure du coronavirus.

 

            Renaud Gagné, président du syndicat, qui représente les travailleurs de l’usine de Paspébiac et de Grande-Rivière, croit qu’il est possible d’effectuer ce genre de travail si les employeurs adoptent certaines mesures de protection :

 

            Par ailleurs, il ne croit pas que l’arrivée de travailleurs du Mexique représente un danger. Il rappelle que ces gens seront encadrés et que la procédure de confinement sera scrupuleusement respectée, contrairement aux Canadiens qui reviennent de voyage et qui traverse la frontière presque sans contrôle :

 

            Au Québec, Unifor représente près de 55 000 membres de tous les secteurs économiques et est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec.

Retour

PARTAGER