Informations régionales

Une prise de conscience collective?

Une prise de conscience collective?

31 mars 2020

La crise du coronavirus provoquera une prise de conscience collective sur notre alimentation.

 

            Alors que le premier ministre François Legault invite la population à consommer local et à encourager les agriculteurs locaux, Étienne Goyer du Jardin du Village de Caplan voit déjà les impacts de la pandémie.

 

             Depuis 2015, Étienne Goyer offre des paniers de légumes biologiques communautaires achetés d’avance. La demande est en croissance constante depuis la mise en place du service, mais cette année l’augmentation est considérable. Il est question de 60% comparativement à 2019 :

 

            Étienne Goyer croit que la crise actuelle forcera peut-être la population à revoir ou modifier certaines habitudes de consommation.

 

            D’ailleurs Étienne Goyer agrandira peut-être cette année la superficie de ses terres cultivables afin de répondre à la demande.

 

            D’ailleurs les Tables de concertation bioalimentaire du Québec saluent aussi l’appel du premier ministre afin de soutenir les entreprises qui produisent localement.

Retour

PARTAGER