Informations régionales

Une fête du Canada pour réfléchir au passé

Jeannette et John Martin

Une fête du Canada pour réfléchir au passé

1 juillet 2021

La communauté de Gesgapegiag profite de la fête du Canada pour sensibiliser la population aux enjeux des Premières Nations.

Marina Gedeon est une figure bien connue de la communauté

 

Une quarantaine de membres de la communauté se sont rassemblés le long de la 132 aujourd’hui pour distribuer des dépliants aux automobilistes. Cette action s’inscrit dans la foulée de la découverte de plusieurs sépultures d’enfants dans des pensionnats catholiques pour les autochtones. Cette découverte a été très éprouvante pour les Premières Nations.

Le chef de Gesgapegiag, John Martin, était sur place. Il affirme que la réponse des gens face à cette action est très positive. Sentir l’appui des non autochtones fait du bien :

Il explique que les effets de la colonisation et de l’éducation qui était imposée aux jeunes autochtones laissent des traces :

Le chef explique que plusieurs personnes viennent de découvrir l’horreur des pensionnats, mais ces histoires étaient bien connues chez les Premières Nations :

Jeannette Martin est responsable des communications à Gesgapegiag.

Elle explique que les enfants de Gesgapegiag n’étaient pas arrachés à leur famille comme dans les écoles résidentielles dans l’Ouest, mais le même principe d’assimilation a été mis en place :

Jeannette Martin affirme que la réponse de la population a été généralement très bonne.

 

L'instigatrice de l'événement Tracy Condo

Retour

PARTAGER