Informations régionales

Un processus d'embauche qui laisse à désirer?

23 mai 2018

C’est pour démontrer leur désaccord avec un processus d’embauche qu’ils jugent déficient que 2 conseillers ont claqué la porte du conseil municipal de Paspébiac.

La semaine dernière Gina Samson et Alain Delarosbil, tous deux conseillers depuis 5 ans, ont décidé de démissionner de leurs fonctions. La ville a récemment procédé à l’embauche d’un nouveau chef d’équipe pour les travaux publics alors que ce poste était déjà occupé par une personne depuis près de 18 mois.

Selon Alain Delarosbil rien ne justifiait l’ouverture de ce poste et le processus d’embauche n’aurait pas été des plus rigoureux. L’ex-conseiller note plusieurs lacunes dans ce processus :

Gina Samson abonde dans le même sens. Elle explique que sa décision ne vise en rien le nouveau directeur, mais plutôt la façon de faire. Elle refuse de parler d’une nomination partisane, mais elle craint que ces méthodes ne deviennent monnaie courante à Paspébiac :

De plus la réaction du maire inquiète aussi Gina Samson. Questionné sur nos ondes le maire Régent Bastien a déclaré qu’il prenait cette décision avec un grain de sel. Gina Samson affirme que c’est le tiers du conseil qui a claqué la porte et selon elle, le maire devrait plutôt réfléchir sérieusement à la situation au lieu de réagir nonchalamment :

Les conseillers démissionnaires affirment quitter leur fonction avec regret et espèrent que la population s’intéressera au dossier.

Retour

PARTAGER