Informations régionales

Un homme d'affaires de Carleton lance une campagne de courtoisie

Dany Marquis

Un homme d'affaires de Carleton lance une campagne de courtoisie

7 mai 2018

Un homme d’affaire de Carleton veut que sa ville devienne un exemple de courtoisie pour les piétons et les cyclistes.

  Dany Marquis lance une campagne de sensibilisation à la sécurité routière, afin d’inciter les automobilistes à s’arrêter lorsqu’une personne souhaite traverser la voie, ou lorsque des cyclistes circulent en bordure du boulevard Perron.  Le propriétaire de la Brûlerie du Quai et de Chaleur B Chocolat observe en particulier qu’il est difficile de traverser le boulevard Perron, qui est la principale artère commerciale en plus d’être une portion de la route 132 :

           

Les piétons sont nombreux à traverser de la succursale de la SAQ et à la boulangerie La Mie Véritable. Photo: Julie Drapeau

Dany Marquis a envoyé 300 autocollants en imprimerie pour qu’à compter de la mi-mai, les ambassadeurs de cette idée l’apposent sur le pare-chocs derrière leur véhicule.  Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Claude Doiron, applaudit l’idée.  Rien, dit-il, n’est contraire au code de la sécurité routière :

            Le secteur de Carleton compte 3 traverses pour piétons.  Le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe, soutient qu’il serait impossible d’en faire ajouter, selon les critères du ministère des Transports.  S’il encourage l’idée du propriétaire de la brûlerie, il note aussi que la Ville envisage de mieux choisir les emplacements de passages piétonniers :

            L’instigateur de la campagne estime que sa ville peut imiter des  villes comme Campbellton où il est de convention de laisser passer les piétons, peu importe s’il y a une traverse qui leur est consacrée :

            Le maire de Carleton-sur-Mer compte donner l’exemple en tant qu’automobiliste.  Il invitera aussi les employés, à bord des véhicules de la Ville, à faire la même chose.  Le projet de réfection de la route 132, au cœur du village, prévoit, par ailleurs, le réaménagement des stationnements, et des voies cyclables.

Retour

PARTAGER