Informations régionales

Un ballon électoral, selon les fonctionnaires du Québec

6 septembre 2018

Le Syndicat de la fonction publique du Québec affirme que la promesse des libéraux de décentraliser le MAPAQ en Gaspésie n’est qu’un ballon électoral.

 

            Mardi, le chef du Parti libéral Philippe Couillard a promis qu’il relocaliserait le processus décisionnel de certains ministères en région.  Selon cette promesse, un gouvernement libéral transférerait la section pêche du MAPAQ à Gaspé, s’il est élu le premier octobre.   25 employés, incluant le sous-ministre, devraient alors déménager de Québec à Gaspé.

 

            Pour le président du SFPQ, Christian Daigle, cette promesse, n’est que de la poudre aux yeux. Il rappelle que c’est ce même gouvernement qui a effectué des compressions de 10% des effectifs de la fonction publique en région :

 

            Même son de cloche du côté de la présidente régionale Gaspésie-Bas-Saint-Laurent du Syndicat de la fonction publique du Québec, Céline Bonneau. Elle affirme qu’il s’agirait d’une bonne nouvelle, mais selon elle, cette annonce est purement une manœuvre électorale.  Depuis 2014, en Gaspésie seulement c’est plus de 50 emplois de la fonction publique qui ont été supprimés.  Malgré le discours jovial de Philippe Couillard, qui affirme que plusieurs personnes rêvent de s’installer en Gaspésie, Céline Bonneau explique que la convention collective devra être respectée :

 

            Pour Céline Bonneau, la façon la plus réaliste de déménager des employés vers les régions serait par attrition, un processus qui peut prendre du temps.

Retour

PARTAGER