Informations régionales

Un appel au sens du devoir

Danielle McCann

Un appel au sens du devoir

15 avril 2020

François Legault a fait appel au sens du devoir des médecins spécialistes aujourd’hui pour pallier au manque de personnel dans les CHSLD.

 «Les médecins ont quand même la formation pour aider», a souligné le premier ministre.  Québec veut convaincre 2000 médecins afin qu’ils viennent soigner, laver et nourrir les patients.  François Legault a envoyé un message qu’il voulait plus clair, cet après-midi :  «Il manque d’infirmières et de préposés aux bénéficiaires, a-t-il dit.  Je ne veux pas insulter les médecins, mais je demande de venir aider à faire du travail d’infirmière.» 

Le premier ministre a souligné qu’il manque de bras actuellement : «Je comprends qu’ils sont surqualifiés pour faire le travail d’infirmières.  On demande aux médecins spécialistes et de famille d’aider dans les CHSLD», notant qu’il comprenait que certains sont en télétravail, mais que d’autres sont disponibles pour aider les infirmières.  «Moi, je veux faire appel au sens du devoir des 20 000 médecins qu’on a au Québec, je pense surtout aux spécialistes plus libres qui ont les compétences, les connaissances de base pour prendre soin de nos aînés.  Je ne sais plus comment le demander.» 

De surcroît, 30 000 chirurgies ont été annulées au Québec jusqu’ici pour libérer des lits dans les hôpitaux en vue de la COVID-19, ce qui a libéré certains médecins également, a fait valoir le premier ministre lors de son point de presse.

La ministre de la Santé, Danielle McCann, s’est adressée aux médecins qui font de l’aide humanitaire dans d’autres pays :

 

 

François Legault convient que des médecins qui arriveraient en renfort seraient plus payés que le personnel régulier.  Mais il s’agit d’une urgence nationale :

 

Selon la ministre McCann, une rémunération à forfait et non à l’acte serait plus  appropriée pour rémunérer les médecins spécialistes qui accepteraient de répondre à la demande de Québec.

Retour

PARTAGER