Informations régionales

Trudeau dit oui à la compagnie BP

Trudeau dit oui à la compagnie BP

17 avril 2018

Le CREGIM affirme que le gouvernement de Justin Trudeau tient un double discours quand il est question d’environnement.

Alors que le gouvernement clame sur tous les fronts que la protection des milieux marins est une priorité absolue, le Devoir nous apprenait cette semaine que le fédéral vient d’autoriser la pétrolière BP à forer jusqu’à 7 puits en eaux profondes au large de la Nouvelle-Écosse. La compagnie BP est la même qui fut responsable du désastre écologique survenu suite à un déversement dans le golfe du Mexique. Ce projet a été autorisé au début février par la ministre de l’Environnement Catherine McKenna. À l’instar du projet Dee Water, aucun puits de secours n’est prévu à ce moment-ci du projet.

Pour Yanick Desbiens du Conseil régional de l’environnement de la Gaspésie, cette autorisation est particulièrement surprenante dans un contexte où des mesures sévères sont mises en place pour la protection de la baleine noire, notamment pour les pêcheurs et les croisières. Il s’agit d’un autre exemple où les compagnies pétrolières semblent avoir une oreille très attentive à Ottawa :


D’ailleurs pour Yanick Desbiens le discours tenu par le gouvernement particulièrement dans le cadre de grandes rencontres internationales est souvent vide de sens et n’a souvent aucun rapport avec ses actions sur le terrain :

La région où BP effectuera ses forages se trouve directement dans l’habitat des baleines noires Retour

PARTAGER