Informations régionales

Tout est en place

Tout est en place

19 mars 2020

Un travail d’enquête s’enclenchera quand un premier cas de coronavirus sera diagnostiqué en Gaspésie.

À noter que le laboratoire d'analyse le plus près se trouve à Québec. Chantal Duguay, directrice du CISSS et Yv Bonnier-Viger explique qu'un laboratoire d'analyse pourrait ouvrir  à Rimouski:

Le Centre de santé et de services sociaux tenait hier un point d’information où il a été confirmé à nouveau que la Gaspésie est toujours épargnée par le virus. Cependant, le docteur et directeur de la santé publique, Yv Bonnier-Viger, a expliqué la procédure qui sera mise en place quand un cas sera confirmé.

Dans un premier temps, Yv Bonnier-Viger rappelle que seulement un patient sur 10 environ atteint de la maladie nécessitera une hospitalisation. Lorsque ce sera le cas, le médecin traitant téléphonera au patient afin de l’informer de la situation.  La Santé Publique enclenchera immédiatement une enquête afin de déterminer où la personne a été infectée et avec qui elle a été en contact. Le docteur Bonnier-Viger explique qu’il s’agit de rompre la chaîne de contagion :

Le directeur de la Santé publique affirme que si la personne atteinte a besoin d’être hospitalisée, elle le sera. C’est son état clinique et l’achalandage qui détermineront où elle sera hospitalisée :

Le CISSS répète depuis le début de la crise que des protocoles sont en place pour faire face à la situation, notamment avec la mise en place d’équipes intitulées SWAT COVID-19.

Les équipes SWAT COVID-19 sont composées de 5 infirmières, et pour chaque réseau local, 2 médecins s’intègrent afin de supporter les différentes actions de prévention.

Retour

PARTAGER