Informations régionales

Toujours derrière les barreaux

Toujours derrière les barreaux

17 mai 2018

Jean Roy et Jérémie Bugeaud Ferlatte ainsi que le second mineur, tous accusés d’outrage à un cadavre à Caplan, qui attendaient tous de connaître leur sort, hier, sont demeurés incarcérés.

 

            Ils devront revenir à la cour mercredi prochain pour subir leur enquête sur remise en liberté.

 

            Présent à la cour, Jérémie Bugeaud Ferlatte, 25 ans, a écouté depuis le box des accusés les consignes qui s’adressaient à lui.  Il est derrière les barreaux depuis son arrestation le 9 mai. Il lui est interdit d’entrer en contact avec les 3 autres coaccusés ou de tenter de le faire.  Au nom de son client, l’avocat Richard Lavigne a renoncé au délai de 3 jours imparti par la loi pour l’audition de l’enquête sur remise en liberté.  Il a fait valoir à la juge Louise Gallant qui entendait les parties à partir de Sept-Îles par visioconférence qu’il y avait eu un changement concernant Jérémie Bugeaud Ferlatte.  Au sortir de la salle de cour, le représentant du ministère public, l’avocat Gérald Maltais, a expliqué qu’il faut prendre en considération certaines caractéristiques de l’individu :

            Plus tôt en journée, Jean Roy, 18 ans, a connu la même destinée.  Il doit demeurer derrière les barreaux d’ici à mercredi prochain.  Dans son cas, et dans celui du second mineur toujours incarcéré, le ministère public s’oppose toujours fermement à leur remise en liberté. La procureure Florence Frappier Routhier :

            Rappelons que ces 4 jeunes hommes, dont deux mineurs, font face à des accusations d’outrage à un cadavre au cimetière de Caplan, d’entrée par effraction dans le charnier et d’incendie d’un bien, soit le cercueil d’une défunte.  Les faits sont survenus aux environs du 5.  Les arrestations remontent au 9 mai.

 

            Un premier mineur a été remis en liberté, vendredi, en attendant la suite des procédures.

Retour

PARTAGER