Informations régionales

Services de garde d'urgence: La commission scolaire veut réduire les risques de contamination

La Commission scolaire René-Lévesque a fait le point, ce matin, avec la presse régionale, à distance . De gauche à droite: Josée Arseneau, Louis Bujold et Denis Gauthier Photo: capture d'écran

Services de garde d'urgence: La commission scolaire veut réduire les risques de contamination

19 mars 2020

            La Commission scolaire René-Lévesque réorganisera ses équipes dans les services de garde d’urgence pour éviter d’exposer tout son personnel en même temps aux risques de contracter la Covid-19.

 

            Présentement, quelque 70 travailleurs se partagent les horaires en faisant des demi-journées. 

 

            Les services de garde d’urgence pour desservir les enfants des travailleurs essentiels ont été lancés à quelques heures d’avis, lundi, dans 6 lieux de la commission scolaire.  Ces services de garde doivent opérer de 7 heures à 18 heures, 5 jours par semaine.  La commission scolaire a dû faire vite mais elle redéfinira cette organisation, confirme le directeur général, Louis Bujold, pour limiter le nombre de contacts entre personnes différentes :

 

            Au total, on compte 30 inscriptions pour le moment.  Le volontariat est bon et le personnel des services de garde est suffisant pour couvrir les besoins.  Mais comme l’éventail de travailleurs essentiels s’est agrandi avec l’arrêté ministériel d’hier, le nombre d’enfants sera plus grand et les horaires pourraient s’allonger.  Un recours aux enseignants n’est pas exclu, la commission scolaire veut éviter d’épuiser les ressources :

 

            Louis Bujold souligne que pour la suite de l’année scolaire, différentes options sont sur la table.  L’information du ministère arrive au compte-gouttes :

 

            Sur 1250 employés de la commission scolaire, 100 sont demeurés au travail, soit les travailleurs dans les services de garde d’urgence, dans les bureaux de la commission scolaire, à l’entretien des bâtiments et les secrétaires pour la saisie de la paie.

Retour

PARTAGER