Informations régionales

Ristigouche Sud-Est met un terme aux démarches

Le maire François Boulay (à droite) avec les avocats de la municipalité, lors du procès à New Carlisle, en septembre 2017

Ristigouche Sud-Est met un terme aux démarches

3 octobre 2018

 

            Ristigouche Sud-Est n’entamera pas de démarches supplémentaires pour être indemnisée par Gastem.

 

            7 mois après le jugement de Nicole Tremblay, la municipalité n’a pas vu la couleur des 164 000$ que Gastem doit lui rembourser en vertu de l’ordonnance de la cour.  Gastem a été déboutée dans une poursuite en dommage de 1 million de dollars intentée contre Ristigouche Sud-Est. La municipalité de 161 habitants s’était dotée d’un règlement sur la protection des sources d’eau potable qui a empêché Gastem de réaliser des travaux de forage exploratoire à l’endroit visé.

 

            Toutes les options ont été examinées par les avocats, a mentionné le maire de Ristigouche sud-est, François Boulay.  La municipalité n’a pas intérêt à investir de sommes supplémentaires dans cette cause :

 

            La défense de Ristigouche Sud-Est a coûté 377 000$ en 4 ans en incluant tous les frais.  344 000$ ont été récoltés pendant la campagne Solidarité Ristigouche.  La différence sera assumée par la municipalité, somme qui a été provisionnée pendant cette période puisque le conseil conservait 10 000$ par année de côté pour cette affaire :

 

            Les dons pour la défense de la municipalité ont été recueillis grâce à la mobilisation des municipalités, des organismes et des citoyens.

Retour

PARTAGER