Informations régionales

Résidence Saint-Joseph: La source de la contamination demeure inconnue

Résidence Saint-Joseph: La source de la contamination demeure inconnue

11 avril 2020

La Direction régionale de la Santé publique sait maintenant que l’employée atteinte de la Covid-19 à la résidence Saint-Joseph a été infectée par une résidente.

 

En entrevue à CIEU-FM, le docteur Yv Bonnier Viger a mentionné que les informations reçues aujourd’hui éliminent ce que son équipe et lui suspectaient au départ.  «On croyait que l’infection venait d’une personne qui travaillait là, qui a été testée positif, mais après avoir fait l’enquête, on s’est aperçu que cette personne a plutôt été infectée par une résidente.»   

 

L’organisation est toujours à la recherche de qui est à la source de l’infection initiale dans l’établissement.  Le CISSS de la Gaspésie a confirmé jeudi qu’une travailleuse et 2 usagers ont testé positif.  «Il n’y a pas encore suffisamment de résultats de tests faits parmi tout le monde pour trouver l’origine de l’infection.»  Le nombre de cas est resté identique au second bilan suivant l’apparition du virus.  Les 97 usagers doivent être testés ainsi que le personnel.  La Résidence Saint-Joseph compte 115 travailleurs.

 

            L’enquête n’est pas conclue non plus si un usager de la Résidence Saint-Joseph a été admis dans cet établissement récemment, ce qui pourrait orienter les recherches, ni si un travailleur aurait pu être en contact avec une personne faisant partie des cas du Manoir du Havre.

 

Par ailleurs, 14 jours après l’éclosion de Covid-19 au Manoir du Havre de Maria, les cas continuent de s’additionner.

 

Encore 3 nouveaux cas se sont ajoutés ce samedi.  L’employée de l’établissement qui a contracté le virus initialement a appris le 29 mars qu’elle en était atteinte.  Aujourd'hui, le Direction de la Santé publique calcule que 58 personnes ont été atteintes dans le cadre de cette première éclosion au sein d'une résidence pour personnes âgées en Gaspésie.

  

Selon le directeur régional de la Santé publique, Yv Bonnier Viger, les nouvelles personnes touchées font partie des contacts des employés de la résidence.  «On est toujours en suivi de la grappe mais au niveau de la résidence elle-même (employés et résidents), ça semble assez stable.»

 

Tous les cas d’hospitalisation au bilan régional j’ici sont reliés à l’infection de l’employée du Manoir du Havre qui a contracté le virus à Québec, pour un total de 11.  8 personnes ont été hospitalisées à l'extérieur de la région depuis le début, dans un centre hospitalier désigné.  Le bilan demeure à 4 décès, également découlant de la même éclosion.  Dans la cadre de cette enquête épidémiologique, 158 personnes ont dû être avisées par la Direction de la Santé publique parce qu’elles ont été en contact avec l’une des 58 cas.

 

Le directeur régional dit être énormément attristé, affligé aussi, par les événements de la résidence Herron de Dorval.  Yv Bonnier Viger promet de porter un regard plus intense sur les établissements qui regroupent des personnes âgées sur le territoire : «On va avoir plus d’information désormais en santé publique pour s’assurer qu’on n’ait pas de surprises comme celle qui vient de se produire.»

 

La Gaspésie-les Îles compte maintenant 90 cas, 6 de plus que vendredi.  La direction de la Santé publique considère qu’il n’y a pas encore de transmission communautaire sans toutefois vouloir donner de détails sur les 3 cas qui ne concernent pas ceux qui s'ajoutent dans le dossier du Manoir du Havre. 

Retour

PARTAGER