Informations régionales

Réactions suite à l'augmentation du salaire minimum

Réactions suite à l'augmentation du salaire minimum

4 mai 2018

La hausse du salaire minimum à 12 dollars est une bonne nouvelle, mais ce n’est pas suffisant pour sortir de la pauvreté.

 

C’est ce qu’affirme la coordonnatrice de la Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie-les-îles suite à l’augmentation du salaire minimum qui passe à 12 dollars.

 

Mireille Chatrand rappelle que l’Institut de recherche et d’information socio-économique a récemment dévoilé un nouvel indice de revenu viable qui permet aux gens de couvrir leurs besoins de base, mais également sortir de la pauvreté. Pour une personne seule le revenu disponible nécessaire, selon le calcul de revenu viable, varie de 22 à 29 mille et pour une personne monoparentale avec un enfant, il varie de 31 mille à 39 mille. Même avec l’augmentation du salaire minimum ce dernier ne permet pas d’atteindre ces seuils :

 

Le directeur de la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, Maurice Quesnel, affirme qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour les travailleurs. Il ne croit pas que cette hausse aura des effets négatifs pour les employeurs :

 

À ceux qui s’opposent à une éventuelle augmentation graduelle du salaire minimum jusqu’à 15 dollars, Maurice Quesnel rappelle que ce sont souvent les mieux nantis qui reçoivent le plus :

 

Retour

PARTAGER