Informations régionales

Quelques questions de base

Quelques questions de base

12 avril 2019

Les 2 plus importants fournisseurs de services de location de canot et de guidage sur les rivières de la Baie-des-Chaleurs invitent les clients à être vigilants lors de l’achat de forfaits.

 

            Cime Aventure, exploitant une entreprise sur la rivière Bonaventure, et Nature Aventure, sur les rivières du bassin versant de la Restigouche, notent que les entreprises doivent avoir une assurance responsabilité et offrir des guides certifiés par la Fédération de canot et kayak du Québec. 

 

 

Avant d’acheter un forfait, les clients peuvent vérifier facilement aussi si l’entreprise respecte les normes d’Aventure écotourisme Québec et si le matériel est en bon état.

 

            Cime Aventure a mis en place plusieurs moyens pour que les activités commerciales soient sécuritaires.  Sur cette rivière, les descentes sans guide sont plus populaires.  Une vidéo sur le niveau de difficulté de la rivière est présentée à tous les clients avant la montée dans l’embarcation.  De plus, l’entreprise a acheté des canots insubmersibles pour sa prochaine saison.  Cime Aventure a instauré aussi un contrôle des heures des départs, pour faciliter la cohabitation avec la pêche et pour mieux patrouiller :

            La croisade entreprise par Sylvie Bernier qui demande l’application de règles strictes dans l’industrie a ramené la sécurité sur la sphère publique. Des remboursements ou des changements de forfaits sont possibles si le choix initial était mal adapté.  La directrice de Nature Aventure, Geneviève Labonté, note que toutes les rivières de demandent pas le même niveau de compétence.  C’est pourquoi, à l’accueil, les questions seront nombreuses :

            Le Québec est la seule province canadienne où l’entreprise n’est jamais déchargée de ses responsabilités.  Le client peut donc toujours intenter une poursuite s’il juge avoir été mal desservi.  Dans la province, le formulaire de reconnaissance des risques n’est pas une décharge pour l’entreprise.

Retour

PARTAGER