Informations régionales

Protection des baleines: déception chez Escale Gaspésie

Protection des baleines: déception chez Escale Gaspésie

12 février 2019

Escale Gaspésie sort déçu des annonces du gouvernement fédéral, alors que l’organisation demandait plus de flexibilité pour les navires de croisières.

 

            Stéphane Sainte-Croix affirme que l’escale en Gaspésie est la plus perdante de toutes sur le fleuve puisque la mesure de diminution de vitesse des bateaux de 20 à 10 nœuds dans le cas de présence de baleine demeure.

 

            Stéphane Sainte-Croix ajoute d’ailleurs que c’est la région qui est la plus touchée par cette décision :

 

            Depuis deux ans, Gaspé a reçu 40 000 croisiériste et membres d’équipage de moins.

 

            Stéphane Sainte-Croix affirme que des représentations avaient été faites à Transport Canada pour que l’on utilise une technologie existante de repérage du mammifère, ce qui aurait permis d’aviser les navires en temps réel lorsqu’une baleine se retrouve sur leur chemin.

 

Retour

PARTAGER