Informations régionales

Prix exceptionnels pour les pêcheurs de crevette

Prix exceptionnels pour les pêcheurs de crevette

9 avril 2018

Les pêcheurs de crevette en Gaspésie recevront des prix exceptionnels cette saison-ci.

Une entente est survenue entre l’Office des pêcheurs de crevette de la ville de Gaspé et les usines de transformation de Rivière-au-Renard et de L’Anse-au-Griffon. Les parties se sont entendues plus vite qu’à l’habitude aussi.

Les prix offerts aux pêcheurs pour cette saison est du jamais vu et représentent une augmentation moyenne de près de 40 % par rapport à 2017. À titre d’exemple, la grosse crevette sera payée 1,68 $ la livre comparée à 1,19 $ l’an dernier et la moyenne 1,35 $ au lieu de 99 cents.

Le directeur de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche, Jean-Paul Gagné, explique ces augmentations en raison des inventaires de crevette qui sont bas et les baisses de quotas accordés par Pêches et Océans Canada :


Selon le directeur de l’Office des pêcheurs de crevettes de la ville de Gaspé, Patrice Élément, les prix offerts par les industriels reflètent bien la réalité du marché actuel :


Les premières crevettes débarquées sur les quais gaspésiens devraient se retrouver en poissonnerie au courant de cette semaine. Plusieurs consommateurs de la région pouvaient toutefois se procurer le crustacé frais en provenance des Maritimes depuis presque 3 semaines.

Les pêcheurs de crevette en Gaspésie recevront des prix exceptionnels cette saison-ci.

Une entente est survenue entre l’Office des pêcheurs de crevette de la ville de Gaspé et les usines de transformation de Rivière-au-Renard et de L’Anse-au-Griffon. Les parties se sont entendues plus vite qu’à l’habitude aussi.

Les prix offerts aux pêcheurs pour cette saison est du jamais vu et représentent une augmentation moyenne de près de 40 % par rapport à 2017. À titre d’exemple, la grosse crevette sera payée 1,68 $ la livre comparée à 1,19 $ l’an dernier et la moyenne 1,35 $ au lieu de 99 cents.

Le directeur de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche, Jean-Paul Gagné, explique ces augmentations en raison des inventaires de crevette qui sont bas et les baisses de quotas accordés par Pêches et Océans Canada :
XTR51 09-04-18

Selon le directeur de l’Office des pêcheurs de crevettes de la ville de Gaspé, Patrice Élément, les prix offerts par les industriels reflètent bien la réalité du marché actuel :
XTR52 09-04-18

Les premières crevettes débarquées sur les quais gaspésiens devraient se retrouver en poissonnerie au courant de cette semaine. Plusieurs consommateurs de la région pouvaient toutefois se procurer le crustacé frais en provenance des Maritimes depuis presque 3 semaines. Retour

PARTAGER