Informations régionales

Première journée achalandée à Cannabis NB

Photo: Karyne Boudreau Des dizaines de consommateurs ont fait la file, comme Kevin, Gaspésien résident de Campbellton, qui a été satisfait de son expérience

Première journée achalandée à Cannabis NB

17 octobre 2018

Des dizaines d’amateurs de cannabis ont fait la file pendant une heure pour certains, sous la pluie, afin de faire leurs premiers achats de pot légal chez Cannabis NB à Campbellton.

 

            Parmi eux, plusieurs québécois rencontrés étaient venus de Pointe-à-la-Croix, Nouvelle, Carleton-sur-Mer et Maria.  Ces derniers n’ont pas voulu nous parler ouvertement mais se sont réjouis, à micro fermé, d’avoir une succursale moins loin que celle de Rimouski qui est la plus à l’Est au Québec. 

Ils ont dit espérer que d’autres succursales ouvrent et plusieurs ont l’intention d’essayer aussi l’achat en ligne, puisqu’il est possible de le faire au Québec.  De façon générale, les personnes rencontrées cet après-midi trouvaient l’attente longue. Mathieu de Pointe-à-la-Croix s’est toutefois montré compréhensif à ce chapitre :

            Il faut dire que chaque personne qui se présente au comptoir doit présenter sa carte d’identité avant de pouvoir franchir les portes qui sont toujours fermées à clé. Une cliente explique comment s’est passé son expérience e derrière ces portes closes :

            Ce genre de commentaire revient. Les acheteurs rencontrés à la sortie se sont dits très satisfaits de leur expérience d’achat. C’est d’ailleurs le cas de Kevin, un Gaspésien nouveau résident de Campbellton :

            Pour ce qui est du prix, tous les clients interrogés s’entendent pour dire que le pot légal est beaucoup plus cher que sur le marché noir.

            Kevin lui a payé près de 12$ pour un gramme et affirme que c’est près de 75% plus cher que ce que ça lui aurait coûté sur le marché noir, ce qui ne l’empêchera pas d’acheter légal à partir de maintenant :

 

Les clients ont fait la file pendant une heure, pour certain, pour faire partie des premiers à se procurer du cannabis légal, en cette journée historique de légalisation au pays. Photo: Karyne Boudreau

Retour

PARTAGER