Informations régionales

Pour la protection des faons

Des faons du Parc de la Gaspésie. Photo: Sepaq

Pour la protection des faons

21 juillet 2021

Le ministère de la Faune utilisera des enclos pour protéger les femelles caribous et leurs faons.

Le ministère prévoit la construction de 2 enclos dans le Parc de la Gaspésie, soit dans le secteur du mont-Albert et du mont McGerrigle. L’hiver prochain, les femelles gestantes seront capturées afin de les mettre à l’abri des prédateurs pour la période estivale. La prédation des ours et des coyotes sur les faons est jugée problématique pour la survie de l’espèce dont le nombre est estimé à une cinquantaine d’individus. Voici Mathieu Morin biologiste au ministère de la Faune, de la Forêt et des Parcs :

Les enclos seront suffisamment spacieux pour permettre le bien être de l’animal, mais permettront également aux employés d’intervenir en cas de besoin.

Les femelles en gestation seront capturées à l’aide de filets et d’hélicoptères ou à l’aide de tranquillisant au sol. C’est le terrain qui détermine la méthode à utiliser :

À plus long terme, le ministère travaille sur une stratégie pour assurer la survie de l’espèce avec des conséquences limitées pour l’industrie forestière. Les conclusions de cette démarche devraient être connues en 2022.

Des groupes environnementaux dénoncent depuis plusieurs années les impacts de l’industrie forestière qui serait responsable de 50% de la disparition des forêts matures autour du parc, et ce depuis les 30 dernières années.

Retour

PARTAGER