Informations régionales

Pointe-à-la-Croix souhaite devenir un exemple environnemental

Marais de Pointe-à-la-Croix Photo: site internet de la municipalité de Pointe-à-la-Croix

Pointe-à-la-Croix souhaite devenir un exemple environnemental

27 novembre 2018

Pointe-à-la-Croix souhaite devenir un leader en matière d’environnement.

 

            Le conseil municipal a décidé d’endosser la Déclaration d’urgence climatique promue par plusieurs groupes voués à la protection de l’environnement, dont Greenpeace.

 

7 ans après que Stop Uranium Baie-des-Chaleurs ait réussi à faire abdiquer Terra Firma Resources sur son projet de mine d’uranium à Pointe-à-la-Croix,  le conseil a résolu récemment d’appliquer les principes de précaution face aux risques pour l’environnement. 

 

Le maire Pascal Bujold explique que le dernier rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat démontre clairement l’urgence d’agir.

 

            La municipalité s’engage à consulter sa population et les localités voisines.  Pour le maire, il est clair que sa municipalité peut devenir un exemple en matière d’environnement :

 

            Pascal Bujold explique qu’il ne s’agit pas que de vœux pieux.  Il assure que les engagements seront pris en considération même dans le contexte d’un projet qui serait économiquement très rentable et créateur d’emplois :

 

            D’ailleurs le Conseil régional en environnement de la Gaspésie se réjouit de la position adoptée par la Municipalité de Pointe-à-la-Croix.

Retour

PARTAGER