Informations régionales

Peu d'enfants au rendez-vous

Peu d'enfants au rendez-vous

17 mars 2020

            Encore peu d’enfants sont au rendez-vous dans les services de garde d’urgence établis en milieu scolaire.

 

            Mis en place lundi en réponse à la COVID-19 pour supporter les travailleurs des services essentiels qui n’ont pas d’autres options, les 6 services de garde d’urgence comptent très peu d’inscriptions au quotidien.

 

            À ce jour, une moyenne de vingt enfants les fréquenteront au quotidien.  Le service de garde ouvert à l’école Saint-Joseph de Chandler est le plus populaire des 6, alors que plus ou moins les parents de 10 élèves comptent se prévaloir de cette option. 

 

            À l’autre bout du spectre, à Pointe-à-la-Croix, les enfants inscrits ne dépassent pas 2 et le service de garde pourrait n’ouvrir que 5 fois sur les 10 jours prévus, faute de besoin.

 

            Hier, un total de 21 enfants ont obtenu des services et aujourd’hui, ils sont 34. 

 

            En cours de journée hier, un élan de mobilisation et de collaboration s’est réalisé, note le directeur de la Commission scolaire René-Lévesque, alors que toutes les directions des écoles primaires ainsi que le personnel des services de garde de ces écoles sont venus en appui aux équipes ciblées.  Même des membres du personnel de classes d’emploi différentes se sont portés volontaires, ajoute Louis Bujold.  Les horaires de travail des prochains jours seront ainsi planifiés avec des effectifs provenant de partout sur le territoire qui couvre les municipalités de l’Ascension à Percé.

Des services de garde d'urgence en milieu scolaire ont été ouverts à Chandler, Paspébiac, Caplan, Maria, Carleton et Pointe-à-la-Croix.

 

Retour

PARTAGER