Informations régionales

Pêche au crabe: Ottawa rétrécit la zone interdite

Pêche au crabe: Ottawa rétrécit la zone interdite

7 février 2019

Ottawa annonce une réduction considérable de la taille de la zone où la pêche sera strictement interdite dans le golfe Saint-Laurent cette année.

 

            Le gouvernement fédéral a dévoilé ce matin les nouvelles mesures qui visent à éviter les interactions avec les baleines noires, une espèce en péril.

La zone qui sera fermée à la pêche, à compter du 28 avril, aura une superficie de 2400 kilomètres carrés contre presque 6500 km carrés l’an dernier.

 

            En plus de réduire la taille de la zone fermée, Ottawa promet d’accélérer le déglaçage des ports de pêche, pour que les crabiers se lancent en mer avant l’arrivée prévue des mammifères protégés.  La garde côtière canadienne a été mandatée pour des opérations hâtives, expliqu la ministre Diane Lebouthillier :

            Toutefois, Ottawa ne s’est pas rendu aux arguments des crabiers québécois de la baie des Chaleurs.  Ils demandent une ouverture de la saison dès que les havres sont dégagés des glaces en Gaspésie, sans égard aux crabiers de la péninsule acadienne qui interviennent dans cette zone aussi :

            D’autres zones pourraient fermer temporairement si des baleines sont aperçues.  Toutefois, les mesures sont assouplies par rapport à l’an dernier.  La pêche au homard ne sera suspendue que si les baleines s’approchent très près de la côte, comme l’explique Antoine Rivière, agent régional principal à Pêches et Océans Canada :

            Les bateaux de croisière devront continuer à se conformer à la limite de 10 nœuds.  Et pour permettre, dans la partie sud-est, au traversier Souris-Cap-aux-Meules de ne pas être affecté s’il n’y a pas d’observation ainsi que sur les voies navigables à l’île d’Anticosti, Ottawa apporte des ajustements.

Retour

PARTAGER