Informations régionales

Pas de panique nécessaire

Pas de panique nécessaire

13 mars 2020

            Plusieurs épiceries de la Baie-des-Chaleurs ont ressenti un effet de panique dans la population cet avant-midi.

 

      

 

 

      Les tablettes se sont notamment vidées de quelques denrées sèches, de conserves, de produits laitiers et de papier hygiénique.

 

            Le propriétaire de L.Viens Métro de Carleton, Mathieu Viens, soutient que l’affluence a commencé à être plus soutenue en soirée jeudi, ce qui pouvait s’expliquer par l’annonce d’une tempête sur le territoire.  Toutefois, vendredi matin, les consommateurs ont continué à se présenter plus nombreux dans les commerces de première nécessité.

 

            À un moment dans l’avant-midi, la section du lait affichait certains manques, mais la situation a été rétablie aux environs de midi :

 

            Les restrictions liées à la pandémie ne risquent pas d’atteindre les supermarchés, soutient Mathieu Viens :

 

            Pour ce qui est de la fermeture des garderies, l’employeur est à vérifier quels seront les besoins de son personnel avec des enfants d’âge scolaire :

 

            Mathieu Viens compare l’achalandage vécu ces derniers jours aux veilles de Noël.

Retour

PARTAGER