Informations régionales

Pandémie: Rassemblement pour dénoncer une forme de discours unique

Des membres du collectif Droits et libertés Baie-des-Chaleurs

Pandémie: Rassemblement pour dénoncer une forme de discours unique

29 juin 2020

            Un groupe de la Baie-des-Chaleurs estime que la réaction du gouvernement a été exagérée face au coronavirus.

 

            Réunies sur la plage municipale de Carleton, hier, une vingtaine de personnes estiment qu’un discours unique lié à la pandémie a été véhiculé, ce que les participants ont voulu dénoncer.

 

            Le rassemblement pacifique était organisé par le collectif Droits et Liberté de la Baie-des-Chaleurs qui a vu le jour très récemment, à la suite du projet de loi 61 du gouvernement caquiste qui vise à accélérer 202 projets de construction au Québec.

 

            L’un des porte-parole Jean-René Martin :

 

            Jean-René Martin explique que la réaction des autorités a été exagérée, notant que son groupe ne remet pas en question l’existence du virus :

            Il croit que l’attitude de plusieurs personnes, de ne pas porter le masque barrière, démontre un ras-le-bol généralisé dans la population et il dit s’en réjouir :

 

            Le collectif Droits et Liberté Baie-des-Chaleurs craint, par ailleurs, que gouvernement revienne à la charge avec son projet de Loi 61 après quelques modifications esthétiques.

Retour

PARTAGER