Informations régionales

Nathalie Normandeau et Marcel Landry considèrent le défunt pm comme un développeur en Gaspésie

Bernard Landry

Nathalie Normandeau et Marcel Landry considèrent le défunt pm comme un développeur en Gaspésie

7 novembre 2018

Les témoignages sont nombreux en Gaspésie en réaction au décès de l’ancien premier ministre du Québec, Bernard Landry.

 

            Quelle que soit leur allégeance politique, tous s’entendent pour dire qu’il a été un personnage important qui a contribué à l’essor de l’économie gaspésienne.  Nathalie Normandeau, élue députée libérale de la circonscription de Bonaventure en 1998, a fait ses premières armes à l’Assemblée nationale en face de Bernard Landry.  Par l’adoption d’un Plan de relance, elle soutient que l’homme a établi un rapport de force entre la Gaspésie et le gouvernement :

            Marcel Landry, député de Bonaventure et ministre du Parti Québécois de 1994 et 1998, estime que Bernard Landry a été le politicien qui a le plus donné à la Gaspésie pour son développement.  C’est aussi lui, dit-il, qui a permis, en 2000,  à la région de développer la filière éolienne qui procure de l’emploi aujourd’hui à plus de 1200 personnes en Gaspésie et en Matanie :

            Directeur à la MRC du Rocher-Percé lorsque Bernard Landry était premier ministre, Gaétan Lelièvre revient sur le dossier de la relance de la Gaspésia à Chandler, fermée en 1999.  Si c’est à cet égard que Nathalie Normandeau est plus critique quant à son bilan en sol gaspésien, pour Gaétan Lelièvre, les critiques contre le gouvernement péquiste sur le dépassement de coûts ayant mené à l’échec du projet étaient injustifiées :

            L’ancienne présidente du PQ pour la Gaspésie, Angèle Bélanger, se rappelle d’un Bernard  Landry qui était accessible et à l’écoute :

            Bernard Landry est décédé à l’âge de 81 ans, le 6 novembre.  Élu pour la première fois en 1976 avec le Parti Québécois, il a été à la tête de nombreux ministères.  Il a été premier ministre de mars 2001 à avril 2003.

Retour

PARTAGER