Informations régionales

Meurtre à Saint-André: l'enquête préliminaire s'ouvre aujourd'hui

Jérémie Viktor Lagacé lors de sa première comparution

Meurtre à Saint-André: l'enquête préliminaire s'ouvre aujourd'hui

19 juin 2018

L’enquête préliminaire de Jérémie Viktor Lagacé s’ouvre aujourd’hui au Palais de justice de New Carlisle.

 

            L’homme de 24 ans est accusé du meurtre au premier degré de Fabrice Durand, un touriste français de 23 ans abattu à Saint-André-de-Restigouche l’été dernier.

 

            La procédure judiciaire a été frappée d’une ordonnance de non-publication qui empêche les médias de dévoiler pour l’instant les détails entourant l’affaire.  C’est la juge Janick Poirier qui a entendu les témoins présentés par le substitut du procureur général.  Rappelons qu’en après-midi, le 22 août 2017, le randonneur se trouvait dans le secteur de la chute à Picot, en bordure de la Route du Petit-Rang, avec sa compagne Ludivine Marcoux lorsqu’une détonation s’est fait entendre.  Les informations disponibles au moment des événements ont fait état que le touriste s’est écroulé sur le sol et son décès a été confirmé sur les lieux un peu plus tard.  La femme n'a pas été blessée.  Ce n’est qu’en septembre que la date du procès qui se tiendra probablement devant jury sera fixée. Le procureur Gérald Maltais note qu’il n’est pas impossible que deux procès distincts soient demandés, l’un pour le dossier principal et l’autre concernant les accusations d’usage négligent d’armes à feu :

 

            Par ailleurs, les procédures touchant les accusations pour introduction et vol auxquelles fait face aussi l’homme de Saint-André-de-Restigouche ont été fixées au terme de l’enquête préliminaire prévu demain, pour orientation.  Entre le 8 août et le 18 août 2017, Jérémie Viktor Lagacé se serait introduit par effraction dans un domicile de Miguasha où, selon ce qui lui est reproché, il se serait emparé d’armes à feu.  Il est aussi accusé d’avoir volé des armes entre les 13 et 18 juillet et d’être entré par effraction à l’usine Temrex de Nouvelle pour y dérober des outils.  Jérémie Viktor Lagacé est incarcéré pendant la durée des procédures.  Il est représenté par Me Marcel Guérin.

 

 

Retour

PARTAGER