Informations régionales

Matapédia démontre sa solidarité envers les Premières Nations

Tanya Simonson, de Eel River Bar First Nation au Nouveau-Brunswick, a participé à la marche organisée à Listuguj le 2 juillet

Matapédia démontre sa solidarité envers les Premières Nations

6 juillet 2021

La découverte de tombes de jeunes autochtones près d’anciens pensionnats dans différentes provinces du pays est devenue un sujet important de discussion dans les municipalités et c’est le cas à Matapédia.

 

La municipalité de Matapédia a adopté hier soir lors de sa réunion mensuelle régulière une résolution appuyant les communautés autochtones endeuillées par les récentes découvertes de corps anonymes de leurs jeunes près d’anciens pensionnats où ils avaient été envoyés, souvent en utilisant la force policière, la menace et même l’emprisonnement de leurs parents. La mairesse de Matapédia, Nicole Lagacé, explique que ces découvertes ont beaucoup choqué les citoyens de sa municipalité qui ne sont pas restés indifférents.

 

Cette résolution avait été proposée en réaction à la première de ces découvertes, soit celle des corps de 215 enfants près d'un ancien pensionnat à Kamloops, en Colombie-Britannique. La mairesse avoue qu’elle manque de mot pour exprimer ses sentiments à chaque nouvelle découverte.

Selon la mairesse, ces événements ont un impact psychologique important sur les citoyens des municipalités de la région, ce qui se répercute actuellement au niveau de leurs décideurs.

Ces découvertes viennent confirmer les affirmations de nombreux membres des communautés autochtones lors de la Commission de vérité et réconciliation, qui s’était tenue, on s’en souviendra, de 2008 à 2015.

Retour

PARTAGER