Informations régionales

Marcel Landry outré des promesses de Philippe Couillard

10 septembre 2018

L’ancien ministre de l’agriculture, Marcel Landry, s’invite dans la campagne électorale.

 

            Marcel Landry a été député de Bonaventure de 1994 à 1998. Il a été ministre de l’Agriculture dans le gouvernement de Jacques Parizeau. L’homme qui est aujourd’hui à la retraite n’en revient pas des propos tenus par le chef du Parti Libéral Philippe Couillard quand ce dernier affirme vouloir relocaliser la section pêche du MAPAQ en Gaspésie.

 

            Marcel Landry tient à rappeler à Philippe Couillard que l’ancien ministre Jean Garon et son chef René Lévesque ont décentralisé la Direction générale des pêches maritimes du Québec à Gaspé, au début des années 80, avant que les libéraux ne recentrent le tout à Québec.  Marcel Landry croit que les libéraux n’ont aucune intention de devenir des régionalistes, puisque les décisions passées de l’actuel premier ministre ressemblent plus à une saignée des régions, qu’à une décentralisation.  Selon lui, Philippe Couillard se présente ces jours-ci comme un grand régionaliste alors que c’est le contraire. Ses ministres et lui ont fait disparaître des organes de décision régionale comme la CRÉ ou le CLD en début de mandat.  Pour Marcel Landry, et à l’instar du Syndicat de la fonction publique du Québec, cette promesse n’est qu’un ballon électoral :

 

            La vraie régionalisation, selon Marcel Landry, c’est de donner des services et des directions aux citoyens qui leur ressemblent, et non éparpiller un ministère par-ci par-là.

Retour

PARTAGER