Informations régionales

Lise Castilloux espère la clémence du ministère

Lise Castilloux espère la clémence du ministère

10 janvier 2019

La mairesse de Caplan espère la clémence du ministère des Affaires municipales dans le dossier de réfection de l’eau potable en 2013.

 

            L’an passé, le ministère a confirmé des irrégularités dans le processus d’appels d’offres relatif à ce projet de 7 millions et au Programme d’infrastructure Québec-Municipalités. Des contrats ont été attribués au Consortium Génivar-Roche sans appel d’offres publiques.  Le premier, de 348 000$, pour les plans et devis et un deuxième pour la surveillance, de 387 mille dollars.  En théorie, la municipalité doit rembourser ces sommes.

 

            La mairesse Lise Castilloux affirme être toujours en attente.

 

            Elle explique que la municipalité a fait la démonstration que les façons de faire avaient changé, ces irrégularités étant survenues sous l’ancienne administration :

 

            Selon la mairesse, il est difficile de dire si le changement de gouvernement sera positif ou non pour la suite du dossier, surtout qu’il touche un aspect plus administratif que politique :

            Advenant que Caplan doit rembourser, la mairesse affirme que la municipalité fera appel au politique, en interpellant le député de Bonaventure et la ministre responsable de la Gaspésie, Marie-Ève Proulx. 

 

            Elle espère avoir des réponses d’ici quelques mois.

Retour

PARTAGER