Informations régionales

Levée de barrage

Levée du blocus Photo: Mario Cyr

Levée de barrage

5 mars 2020

La barricade est maintenant levée à Listuguj.

 

            Le groupe de manifestants autochtones qui bloquait le rail depuis 3 semaines a entrepris de démanteler le campement peu avant 16 heures.

 

            Le président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé, est satisfait de cette sortie de crise. Pour le moment, il est trop tôt pour savoir quel convoi sortira le premier de la région.  Les activités devront être coordonnées avec le CN, ce qui sera déterminé dans les prochaines heures.

 

            Il croit que le démantèlement à Kahnawake a influencé l’issue du dossier à Listuguj :

 

            Pour le futur, Éric Dubé veut s’assurer que le rail ne fera plus l’objet d’un tel moyen de pression :

 

            Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, a fermement réclamé cette semaine que les manifestants lève leur campement.  Il est satisfait de leur décision. 

Mais si les relations entre les gouvernements et les autochtones ne s’améliorent pas et qu’il n’y a pas de réflexion sur la précarité du réseau ferroviaire gaspésien, des moyens de pression semblables se reproduiront :

 

            Le président de la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, Luc Leblanc, affirme que les deux paliers de gouvernement devront dédommager les entreprises touchées par le blocus :

 

François Legault a déclaré sur Twitter être «satisfait(s) que les barricades de Kahnawake & de Listuguj soient enfin levées. Les effets négatifs qu’ont eus ces blocus notamment sur les usagers du transport en commun & sur l’économie sont déplorables. Il faut trouver des solutions pour que ça ne se reproduise plus.»

Retour

PARTAGER