Informations régionales

Les pêcheurs sont déçus du MPO

Les pêcheurs sont déçus du MPO

18 avril 2019

Les crabiers de la Gaspésie sont en colère contre le MPO.

 

            En effet comme les ports de pêche du Nouveau-Brunswick sont toujours pris dans les glaces, les crabiers de la Gaspésie ne peuvent prendre la mer. Les règles prévoient que tous les pêcheurs débutent leurs activités en même temps.

Les responsables du MPO et la députée de la Gaspésie, Diane Lebouthillier, promettent depuis plusieurs mois des mesures exceptionnelles afin que  les ports du Nouveau-Brunswick soient déglacés plus rapidement ce qui n’est manifestement pas le cas.

 

            La Garde-Côtière a bien envoyé un aéroglisseur et un brise-glace, mais pour Daniel Desbois ces mesures n’ont rien d’exceptionnelles et elles représentent plutôt ce que fait le ministère à chaque année. Le pêcheur aurait souhaité des actions plus agressives de la part du MPO :

 

            Daniel Desbois réclame toujours le droit de commencer la pêche même si les pêcheurs du Nouveau-Brunswick ne sont pas en mesure de prendre la mer. Il explique que les pêcheurs du Québec sont plus affectés par l’arrivée des baleines :

 

            Pendant ce temps, les crabiers du nord-est du Nouveau-Brunswick s’opposent à ce que leurs confrères de la Gaspésie et des Îles puissent prendre la mer avant eux. Bien que chacun dispose d’un quota individuel, Joël Gionest en fait une question d’égalité et de sécurité.

Retour

PARTAGER