Informations régionales

Les ministères veulent réduire les risques de collisions

Les ministères veulent réduire les risques de collisions

20 septembre 2018

            Le ministère de la Faune et le ministère des Transports ainsi que la Sûreté du Québec rappellent aux citoyens qu’il y a lieu d’adopter des pratiques pour réduire les collisions avec les chevreuils.

 

            Les 3 instances se sont réunies, hier, au carrefour giratoire de New Richmond pour distribuer des cartes postales aux usagers de la route.

 

            La Gaspésie compte environ 7000 bêtes dont 85 % se trouve dans la Baie-des-Chaleurs.

 

            Pour éloigner les cerfs des routes, les citoyens sont invités à cesser de nourrir les cerfs de Virginie, activité qui est néfaste pour leur santé, qui a pour effet de les attirer et de les garder à proximité des zones habitées.

 

            Le ministère des Transports estime que la mise en place de clôture n’est pas applicable, car le milieu où les cerfs se tiennent est habité et comporte de nombreux accès transversaux.

 

            Les conducteurs doivent être attentifs aux panneaux indiquant leur présence, balayer la route du regard afin de rester alerte, klaxonner s’ils aperçoivent un animal, prévenir les autres usagers avec des signaux et doubler de prudence au lever et au coucher du soleil, puis en avril et de juillet à novembre environ.

 

            Les accidents routiers impliquant une collision avec un cerf de Virginie est de 350 depuis les 5 dernières années.

Retour

PARTAGER