Informations régionales

Les immigrants et les aînés pour contrer la pénurie de travailleurs

Les immigrants et les aînés pour contrer la pénurie de travailleurs

24 mai 2018

Le gouvernement Couillard veut faire travailler davantage les personnes âgées et les immigrants pour résorber la pénurie de travailleurs qui touche toute la province et qui se ressent particulièrement en Gaspésie.

Ce sont là deux des cibles de la nouvelle stratégie sur la main-d’œuvre dévoilée mardi à Québec. On y apprend notamment que Québec investira 873,8 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans.

Le premier ministre Philippe Couillard a affirmé que le Québec a indéniablement besoin des immigrants. Près de 200 millions seront donc réservés spécifiquement aux clientèles immigrantes. On veut ainsi rattraper le taux d’emploi des personnes immigrantes au Canada, à 64 %, alors qu’il est à 60 % au Québec.

De même, le ministre de l’Emploi, François Blais, et Philippe Couillard veulent réduire de moitié l’écart du taux d’emploi pour les personnes de 60 à 69 ans entre le Québec et le Canada. Il est actuellement de 40 % au Canada et de 34 % au Québec. Au total, c’est 1,3 milliard de dollars qui seraient investis pour la formation de la main-d’œuvre, sur cinq ans, en additionnant les sommes qui avaient déjà été prévues.

 En 2017 il y avait plus de 90 000 postes vacants dans les entreprises au Québec.

Retour

PARTAGER