Informations régionales

Les effets de la pandémie force des fermetures

Usine de sciage de Saint-Elzéar Photo: Facebook

Les effets de la pandémie force des fermetures

30 mars 2020

Quelques usines de sciage ont dû cesser leurs activités en réaction à la pandémie de Covid-19.

 

            L’usine Gaston Cellard de Pointe-à-la-Garde demeurera fermée par mesure préventive.  Même situation à la scierie Saint-Elzéar qui demeure fermée parce que le personnel a des craintes face à la contamination.  Un redémarrage à court terme n’est pas envisagé :

 

            Le directeur général, Mario Pouliot, note que la faiblesse des prix joue aussi dans la cette décision :

 

            Temrex à Nouvelle a annoncé, la semaine dernière, qu’elle conservait un seul quart de travail sur 2.

 

            À Saint-Alphonse, l’usine Rosario Poirier a convenu de restreindre légèrement ses activités habituelles, avec l’accord des travailleurs rencontrés jeudi.  Le propriétaire Luc Poirier note que la production devrait rester au même niveau sur la ligne principale.  Toutefois, celle dédiée à la récupération est suspendue :

 

            Spécialisée dans les composantes de palettes, l’usine ne peut cesser d’approvisionner ses clients en ce moment, ajoute Luc Poirier :

            Pour ce qui est de GDS, qui compte des usines à Pointe-à-la-Croix, Grande-Vallée, Marsoui et Matane, toutes demeurent ouvertes.  Au Groupe Damabois, sa scierie de Cap-Chat fonctionne mais la seconde, anciennement Bois Lebel, aussi à Cap-Chat, est à l’arrêt.

Retour

PARTAGER