Informations régionales

Les doutes du maire de Pointe-à-la-Croix

Les doutes du maire de Pointe-à-la-Croix

30 juillet 2020

Le maire de Pointe-à-la-Croix serait favorable à l’ouverture d’une bulle entre le Québec et le Nouveau-Brunswick, mais pas à n’importe quel prix.

           

            Pascal Bujold s’oppose à l’application de la formule proposée la semaine dernière par le premier ministre du Nouveau-Brunswick. Il trouve trop limitative l’ouverture de cette bulle aux citoyens de la MRC Avignon, car selon lui,  cette permission serait conditionnelle à ce qu’ils soient demeurés dans leur région d’appartenance depuis au moins 14 jours. Le maire confirme que

cette restriction est déjà imposée depuis juin dernier, aux travailleurs de sa municipalité qui oeuvrent au Nouveau-Brunswick.

 

            La semaine dernière en point de presse, le premier ministre du Nouveau-Brunswick avançait la date du premier août. Or, le processus concernant l’ouverture de la frontière est dévoilé au compte-gouttes. De plus, le maire de Pointe-à-la-Croix estime que la procédure envisagée ouvrirait la porte à d’importants facteurs de risque. 

 

            À quelques jours de l’entrée en vigueur d’une éventuelle bulle de déconfinement avec la province voisine, les citoyens de la MRC d’Avignon sont toujours sans nouvelle des intentions du gouvernement Blane Higgs concernant l’accès à la frontière et le porte-parole de santé Nouveau-Brunswick Bruce Macfarlane maintien n’avoir aucun nouveau développement dans ce dossier.

Retour

PARTAGER