Informations régionales

Les doutes du maire

Le maire Régent Bastien

Les doutes du maire

6 avril 2018

Le maire de Paspébiac émet des doutes sur les méthodes qui ont permis à la Fédération québécoise des municipalités de formuler une opinion sur le travail de l’ex-directeur général.

Invité à commenter le contenu du rapport présenté par le Service des Ressources humaines et des relations de travail de la FQM, Régent Bastien note que de tenir des propos, qu’ils soient élogieux ou critiques à l’endroit de Paul Langlois, ne faisait pas partie du mandat donné par la Ville de Paspébiac.

Le maire fait valoir que le consultant devait s’attarder à la structure organisationnelle. Régent Bastien note que les conclusions portant spécifiquement sur Paul Langlois n’occupent qu’une bribe du rapport et que, de surcroit, il ignore comment le consultant en est arrivé à évaluer le travail du dg.

S’il croit que le service des ressources humaines a outrepassé le cadre de son mandat, Régent Bastien émet un doute :

Par ailleurs, le maire souligne la réflexion est entreprise sur les différents postes à la Ville. Il a rencontré en groupe les employés le 24 novembre et a tenu des rencontres individuelles après les Fêtes. Le rapport paru il y a moins d’un an contient plusieurs recommandations, sur une direction distincte aux Travaux publics, sur le partage des tâches administratives et la création de nouveaux postes et sur la gestion du camping municipal.

Le conseil municipal va se pencher sur l’organisation, à l’aide des recommandations de la Fédération québécoise des municipalités mais aussi à la lumière des informations venant des employés consultés. Retour

PARTAGER