Informations régionales

Les distilleries de la région se préparent pour produire du désinfectant

Les distilleries de la région se préparent pour produire du désinfectant

24 mars 2020

Comme plusieurs de leurs semblables, les distillateurs de la région veulent produire du liquide désinfectant pour contrer la propagation de la COVID-19.

 

            La distillerie de gin et de whisky O’Dwyer, située à Gaspé, a déjà en main de quoi embouteiller sa future production.  Il ne lui manque qu’un seul ingrédient pour pouvoir procéder au mélange fait à partir d’alcool pur à 96 % acheté en Ontario.

 

            Si elle obtient l’aval de l’Agence du revenu du Canada et de Santé Canada, l’entreprise compte temporairement suspendre ses activités régulières pour se consacrer au produit qui connaît une pénurie au Québec.  Le copropriétaire, Michael Briand, ignore pour le moment les délais qui pourraient s’appliquer. Il estime naturel que la compagnie s’implique :

 

            Le son de cloche est relativement le même à la nouvelle Distillerie des Marigots, dont la construction est presque achevée à Caplan.  Le nouveau joueur dans l’industrie est aussi en contact avec le gouvernement fédéral, qui a mis en place un processus simplifié, et attend d’obtenir la marche à suivre officielle.  La distillerie de la Baie-des-Chaleurs ne dispose pas encore des permis nécessaires pour sa production de gin et de whisky, qui devait débuter sous peu.  Le désinfectant à mains pourrait donc être le tout premier produit à voir le jour dans ses locaux, confirme le maître-distillateur Joseph St-Denis Boulanger :


            La Société secrète, qui opère à Cap-d’Espoir, a aussi entamé des démarches afin d’obtenir les accréditations nécessaires pour mettre la main à la pâte.

 

Retour

PARTAGER