Informations régionales

Le prix Citron 2018 à l'hôpital de Maria

La directrice de Droits et Recours Anick Lepage à la réception, hier soir, du prix Citron 2018

Le prix Citron 2018 à l'hôpital de Maria

30 mai 2018

L’association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec accorde le prix Citron 2018 au département de psychiatrie de l’hôpital de Maria.

           

Chaque année, le prix Citron est décerné, sur la scène nationale, à la personne, au groupe, à l’association ou à l’institution qui contrevient au respect des personnes qui ont un problème de santé mentale.

 

            Pour une troisième fois en moins de 10 ans, l’organisme gaspésien et madelinot de promotion et de défense des droits soumettaient la candidature du centre hospitalier de Maria, pour le non-respect des droits fondamentaux.

 

            Droits et Recours en Santé mentale estime aussi qu’il s’y trouve aussi une utilisation abusive des mesures de contrôle auprès des personnes fragiles et vulnérables.

 

            Le prix Citron 2018 a été attribué à l’hôpital de Maria pour avoir utilisé de manière abusive et non respectueuse des mesures de contrôle tel l’isolement et la contention physique sur de très longues périodes de temps auprès d’un individu.

           

            Droits et Recours en Santé mentale déplore que malgré les recommandations du Protecteur du citoyen en 2007, le personnel de l’hôpital de Maria persiste à utiliser ces mesures de façon inadéquate.  Les pratiques, avance l’organisme, ressemble plus à un isolement préventif ou administratif qu’à une véritable mesure de protection tel que le prévoit la loi.

Retour

PARTAGER