Informations régionales

Le préfet d'Avignon conteste les méthodes de Québec

Le préfet d'Avignon conteste les méthodes de Québec

13 février 2020

Le préfet de la MRC Avignon est surpris par certains amendements contenus dans le projet de loi sur la refonte de la gouvernance scolaire.

 

            Québec a adopté sous le bâillon samedi, le projet de loi 40 sur la gouvernance scolaire.  Un amendement de dernière minute a grandement surpris et choqué le monde municipal.

 

            L'ajout prévoit que les Villes ont deux ans pour obtenir une entente à défaut de quoi, elles pourraient être forcées de remettre gratuitement des immeubles ou des terrains municipaux aux nouveaux centres de services scolaires afin d'y construire des écoles.

 

            Comme les constructions d’écoles sont plutôt rares en Gaspésie, Mathieu Lapointe ne croit pas que cet amendement aura de grands impacts dans la région.

 

            Cependant, il déplore la façon de faire du gouvernement Legault :

 

            De son côté, la Fédération québécoise des municipalités déplore une autre atteinte à l’autonomie municipale. Il s’agit selon la fédération d’un élément important qui n’a jamais fait l’objet de discussion. La FQM analyse les conséquences juridiques au projet de loi pour ses membres.

 

            Même son de cloche du côté de l’UMQ qui dénonce ce qu’elle qualifie d’expropriation déguisée.  À l’instar du préfet, l’instance aurait souhaité que cette question fasse l’objet de débats ouverts.

Retour

PARTAGER