Informations régionales

Le gouvernement Trudeau défend son travail

1 octobre 2018

Le premier ministre Justin Trudeau et la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland défendent la signature imminente d’un nouvel accord de libre-échange.

 

            En point de presse ce matin, la ministre Freeland a applaudi la protection du secteur de l’automobile, une victoire pour les Canadiens.

 

            Il assure une garantie de l’avenir pour les industries de Windsor et d’Oshawa.  Il préservera aussi les 650 000 emplois au pays dans l’industrie du numérique, en protégeant le caractère distinct de la culture canadienne, a fait remarquer la ministre.

 

            Cependant, elle a reconnu que l’entente prévoyait la libéralisation du marché laitier, quoique l’avenir du principe de gestion de l’offre n’est pas remise en cause, selon Chrystia Freeland :

            Le premier ministre Trudeau, sans spécifier sur quoi, a noté que, comme dans toutes négociations, il a fallu faire des concessions :

 

             Par ailleurs, la ministre Freeland a souligné que la clause de l’accord de libre-échange permettant aux entreprises de poursuivre les gouvernements faisait maintenant partie du passé.

Retour

PARTAGER