Informations régionales

Le gouvernement Legault veut jeter un regard plus intense dans les établissements pour aînés

Photo: archives

Le gouvernement Legault veut jeter un regard plus intense dans les établissements pour aînés

13 avril 2020

La priorité actuelle demeure la situation des aînés dans les résidences, dit François Legault.

 

Le premier ministre a annoncé, lors de son point de presse lundi, que toutes les résidences pour personnes âgées seront inspectées par le gouvernement du Québec.

 

Selon les premières vérifications effectuées dans les résidences privées non-conventionnés, François Legault a mentionné que 5 établissements seront tout de même surveillés de façon plus attentive.  Ils ne semblent pas en contrôle totalement et les directives ne sont pas toutes en place comme elles devraient l’être, soit la gestion des zones réservées aux personnes atteintes de la Covid-19, la disponibilité des équipements et l’information aux familles.

 

Aujourd'hui, 1 cas s'est ajouté dans la grappe des cas reliés à l'éclosion au Manoir du Havre de Maria.  La situation est demeurée intacte à la Résidence Saint-Joseph de Maria.  La région compte toujours 4 décès et 11 hospitalisations.  La Baie-des-Chaleurs est le secteur le plus touché de la région par la Covid-19.

 

François Legault a soutenu qu’avant même la crise, ce secteur vivait déjà d’importantes pénuries de personnel.  Il a rappelé que Québec travaillait déjà à rendre plus attrayants les métiers et professions touchant les soins aux personnes âgées.  Pour répondre aux besoins liés à la pandémie, 1100 personnes ont été déployées dans les résidences, plus 350 médecins, pour pallier au manque, a rappelé François Legault.  Il était accompagné de la ministre des Aînés, Marguerite Blais, aujourd’hui.  Il a admis qu’il faudra régler aussi le problème salarial, soulignant que les primes accordées récemment ne sont que temporaires.  Pour ce faire, il faudra s’entendre avec les syndicats.

 

Marguerite Blais a noté que plusieurs CHSLD sont vétustes au Québec.  Selon elle, certains établissements auraient dû être reconstruits depuis 20-25 ans.  C’est pourquoi le gouvernement veut bâtir des maisons des aînés, avec unités de 12, avec de plus grandes chambres et salles de bain individuelles.

 

Québec s’est d’ailleurs engagé à bâtir 25 CHSLD sur la base de ce modèle de maison des aînés : «On ne peut plus retourner à des modèles hospitalo-centriques avec de très petites chambres. Ce n’est pas parce que c’est séparé par un rideau qu’il n’y a pas de contagion.» a expliqué Marguerite Blais.

 

Le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, dit être très sensible à la situation mentale des personnes âgées qui sont cloîtrées à la maison.  «Je suis très sensible à la détresse, il faut trouver des moyens pour répondre à ça et élargir la gamme des services.»

 

Le premier ministre a promis, par ailleurs, que la lumière sera faite sur les 31 décès à la résidence Herron de Dorval.  Il a appris en soirée, vendredi, que la direction avait caché ces décès survenus depuis la mi-mars.

 

François Legault a appelé les Québécois au courage, notant que les beaux jours vont venir.  La situation se stabilise à l’échelle de la province, observe-t-il.  32 nouveaux décès ont été enregistrés dans la dernière journée, pour un total de 360.

Retour

PARTAGER