Informations régionales

Le directeur de la Santé publique persiste et signe

1 avril 2020

Le directeur de la Santé publique pour la Gaspésie et les Îles, Yv Bonnier-Viger, maintient sa décision de ne pas distinguer les nouveaux cas de Covid-19 entre les territoires de la Gaspésie et des Îles.

 

            Et ce, malgré les demandes du maire et du député provincial des Îles, qui réclament tous les deux de pouvoir suivre la propagation du virus dans l’archipel, en faisant valoir la distinction géographique insulaire des Îles, par rapport à la péninsule gaspésienne.

 

            Le Dr. Bonnier-Viger affirme que dans les petites communautés, la confidentialité est primordiale et souligne qu’en précisant géographiquement les cas d’éclosion, on augmente les risques de harcèlement dans la population :

 

            Il rejette l’argument qu’une plus grande transparence sur l’emplacement des cas permettrait d’inciter les gens à appliquer les mesures de protection, notamment le lavage des mains et la distanciation de deux mètres, en soulignant que ces consignes doivent être appliquées de toute façon :

 

Retour

PARTAGER