Informations régionales

Le député fédéral défend la permission accordée à BP

Deep Water en 2010

Le député fédéral défend la permission accordée à BP

2 mai 2018

Rémi Massé défend bec et ongles la décision de son gouvernement d’accorder des permis de forages exploratoires à la compagnie BP.

 

Ottawa a récemment accordé à cette compagnie pétrolière le permis de procéder à 7 forages exploratoires au large de la Nouvelle-Écosse.

 

Responsable du désastre écologique suivant l’explosion de la plate-forme Deep Water dans le golfe du Mexique, en avril 2010, British Petroleum ne sera pas obligée de forer de puits de secours.

 

Depuis l’annonce de l’autorisation des forages, plusieurs, dont des écologistes et des pêcheurs, accusent Ottawa d’appliquer exactement la même recette que celle utilisée dans le golfe du Mexique avec le résultat qu’on connaît.

 

Le député d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia, qui se décrit comme un fervent défenseur de l’ensemble de nos ressources, explique que ces permis ont été accordés lors d’une évaluation sérieuse.  La compagnie devra se soumettre à 71 recommandations qui assureront que le projet progresse de façon sécuritaire.  Le bilan désastreux de la compagnie BP en matière environnementale et l’absence de puits de secours n’inquiètent pas outre mesure le député :

Pour Rémi Massé, les technologies existantes et la compétence des gens en place permettront à ce projet d’aller de l’avant de façon sécuritaire.

Retour

PARTAGER