Informations régionales

Le Centre Accalmie devra attendre

Photo: Michel Gourd

Le Centre Accalmie devra attendre

4 octobre 2019

Le projet de résidence pour itinérants à Saint-Alexis devra attendre encore quelques années.

 

            Le centre Accalmie de Pointe-à-la-Croix tente de mettre sur pied un projet de deux millions de dollars qui doterait la région des plateaux d’une résidence pour personnes voulant sortir de l’itinérance.

 

            Cette résidence qui serait située à Saint-Alexis permettrait de réutiliser un bâtiment d'école primaire fermé depuis quelques années.  Il y serait créé une douzaine de chambres pour les personnes sans domicile fixe qui souhaitent quitter ce mode de vie. Quatre appartements seraient aussi réservés pour des aînés autonomes de Saint-Alexis. Chacune des chambres aurait une cuisinette.  La directrice générale du centre, Dominique Bouchard, souhaiterait reprendre  une formule déjà éprouvée, elle qui a été intervenante dans un immeuble où logeaient des personnes atteintes de problèmes de santé mentale.  Des activités étaient faites avec les résidents tels des repas communautaires et des jeux pour leur permettre de socialiser : 

            Ce projet a cependant des problèmes à se réaliser. Bien que le Centre Accalmie tente de le déposer avec l'appui du groupe Ressource en logement collectif Gaspésie/Îles de la Madeleine, tout apparaît bloqué sur le plan du financement :

            Dominique Bouchard attend donc que des crédits pour de nouvelles unités de logements soient annoncés par Québec.  Elle espère pouvoir déposer ce projet de plus de deux millions de dollars en 2020 et voudrait qu'il soit réalisé avant 2022.

Retour

PARTAGER