Informations régionales

Le blocus de Listuguj demeure

Sur les lieux du blocus ce matin, 3 mars Photo: Mario Cyr

Le blocus de Listuguj demeure

3 mars 2020

Le président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie n’a pu que constater que rien n’avait bougé hier à Listuguj, malgré l’entente de principe avec les gouvernements et les chefs héréditaires des Wet’suwet’en.

 

            Depuis le jour 1 du blocus sur la ligne ferroviaire traversant la communauté autochtone, Éric Dubé soutient que le dossier se règlera en Colombie-Britannique.

 

            À l’échelle du Canada, Listuguj est le seul endroit où le transport de marchandise est bloqué, note le président de la Société de chemin de fer.

 

            En fin de soirée hier, Éric Dubé n’était pas optimiste, fixant les pertes à un demi-million de dollars et craignant pour la pérennité des contrats de transport avec certains de ses clients :

 

            Le président de la Société de chemin de fer est déçu du maintien du blocus, puisque les conditions fixées par les manifestants pour la levée du barrage ont été remplies, selon lui :

 

            Samedi, la Société de chemin de fer a échoué dans sa tentative de faire passer un convoi de pales d’éoliennes.  Le gouvernement du Québec est propriétaire du rail et l’injonction qu’il a obtenue la semaine dernière arrivera à échéance jeudi à 23 :59.

 

 

 

 

 

Retour

PARTAGER