Informations régionales

Le Bioparc obtient 160 000$ pour couvrir ses pertes

Le Bioparc obtient 160 000$ pour couvrir ses pertes

17 août 2020

Les 160 000$ que reçoit le Bioparc de la Gaspésie permettront d’absorber l’essentiel des pertes qu’a subies cet attrait de Bonaventure au printemps.

 

            Les pertes dues à la pandémie ont été de sources diverses.  Le site n’a pas pu recevoir les groupes scolaires en juin, ce qui permet généralement au Bioparc d’accueillir 1000-1200 élèves.  De plus, l’organisation n’a pu se déplacer dans les écoles au printemps.  L’achalandage international du début de saison n’a pas été présent.  Afin de mettre en place les mesures sanitaires, le Bioparc a ouvert plus tard qu’à l’habitude, seulement le 22 juin plutôt qu’au début du même mois, même parfois avant. 

 

            La directrice générale du site, Marie-Josée Bernard, est satisfaite de l’aide obtenue du gouvernement fédéral :

 

            Si le début de saison a été ardu, l’achalandage a été tout autre en juillet, avec une hausse de 23 % sur la même période l’an dernier, qui était déjà en légère augmentation.  Août a aussi connu un bon début :

 

            Or, Marie-Josée Bernard espère que la clientèle québécoise continuera de se promener jusqu’à la fin août et en septembre, pour réduire les impacts de l’absence des Européens.

Retour

PARTAGER