Informations régionales

La transmission communautaire inquiète la santé publique

La transmission communautaire inquiète la santé publique

17 avril 2020

Les cas de transmission communautaire sont évalués à 7% parmi les  cas confirmés de COVID-19 en Gaspésie-les-Îles.

 

C’est ce qu’a affirmé le directeur de la santé publique Yv Bonnier-Viger lors du point de presse du CISSS de la Gaspésie cet après-midi.

 

La très grande majorité des cas confirmés, soit  93%, sont des cas importés ce qui veut dire qu’il est possible de retracer leurs origines. Le phénomène de transmission communautaire est relativement nouveau en Gaspésie et comme peu de gens sont immunisés contre la maladie, Yv Bonnier-Viger, rappelle que la région est toujours vulnérable. Surtout que selon les informations obtenues par la santé publique, des gens présentant des symptômes continuent de travailler :

 

La direction du CISSS a également fait le point sur la situation des ressources humaines. 17 employés retraités sont de retour, une centaine d’étudiants ont été recrutés et le CISSS a reçu 197 candidatures via le site je contribue.ca.  30 ont été embauchés. 44 employés supplémentaires sont envoyés en renfort dans les CHSLD. Cependant, les besoins varient d’un établissement à l’autre. Il manque toujours des ressources à la résidence Saint-Joseph de Maria, comme l’explique Martin Brosseau directeur des ressources humaines :

 

Retour

PARTAGER