Informations régionales

La requête de Nathalie Normandeau sera entendue

La requête de Nathalie Normandeau sera entendue

14 janvier 2020

Le tribunal entendra en mars la requête en arrêt des procédures de type Jordan formulée par Nathalie Normandeau.

 

            Le juge de la Cour du Québec, André Perreault, a accepté, hier, de se pencher sur les délais entourant le procès de l’ancienne vice-première ministre. 

 

            Les cinq co-accusés dont l’ex-maire de Gaspé, François Roussy, ont joint leur nom à cette demande de faire tomber les accusations, compte tenus des délais depuis leur dépôt, le 16 mars 2016.

 

            Voilà maintenant près de 4 ans que l’UPAC a procédé aux arrestations dans le cadre de l’opération lierre.  L’arrêt Jordan fixe le délai pour les procès criminels à 18 mois en Cour du Québec.

 

            Cette requête est la deuxième du genre présenté au juge qui l’avait refusé en 2018, 25 mois après les arrestations.  Le magistrat a précisé lundi que deux  ans se sont ajoutés depuis la première décision et qu’il fallait que le tribunal se repositionne sur cette affaire.

           

            Le 16 mars était la date qui convenait aux avocats de la défense et à la Couronne.

 

            Si la Cour du Québec donne raison aux coaccusés, le procès n’aura tout simplement pas lieu.

Retour

PARTAGER