Informations régionales

La relève agricole a un message pour Justin Trudeau

La relève agricole a un message pour Justin Trudeau

7 septembre 2018

La relève agricole réclame la protection de la gestion de l’offre.

Quelques centaines de jeunes producteurs agricoles ont marché vers les bureaux montréalais du premier ministre Justin Trudeau, jeudi, pour réclamer le maintien intégral de la gestion de l'offre en marge du renouvellement de l'Accord de libre-échange nord-américain.

Ces jeunes agriculteurs, membres de la Fédération de la relève agricole du Québec, sont inquiets de voir le Canada ouvrir davantage le marché des produits sous gestion de l'offre aux Américains, en l'occurrence les produits laitiers, les oeufs et la volaille.

Un élargissement de l'accès à ces marchés aurait, selon la Fédération, des conséquences catastrophiques pour les producteurs touchés, plus particulièrement les jeunes qui sont en démarrage de production et dont le niveau d'endettement ne laisse aucune marge de manœuvre pour absorber une réduction de leurs quotas de production.

Leur inquiétude repose notamment sur l'insistance du gouvernement Trudeau à préserver le mécanisme indépendant de règlement des différends et l'exception culturelle dans le nouvel accord. Par contre, bien que le premier ministre Trudeau ait aussi répété à maintes reprises vouloir protéger le système de gestion de l'offre, il ne s'est pas engagé pour autant à ne pas élargir l'ouverture aux produits en provenance de l'étranger.

La section gaspésienne de la fédération n’a pu se rendre au rassemblement, car ils en ont été avertis tardivement.

Retour

PARTAGER